1. Accueil
  2. Actualités
  3. Air France détaille son calendrier de reprise : cinq vols par jour pour l’Algérie fin juillet
Actualités

Air France détaille son calendrier de reprise : cinq vols par jour pour l’Algérie fin juillet

Air France est optimiste concernant la reprise des vols cet été avec l’Algérie, anticipant une reprise soutenue du trafic.

Air France est optimiste concernant la reprise des vols cet été avec l’Algérie. Alors que l’Algérie entame demain dimanche 7 juin son déconfinement, et la réouverture des frontières de l’espace Schengen qui pourrait intervenir dès le premier jour, la compagnie aérienne anticipe une reprise soutenue du trafic dès le mois de juillet.

Cinq vols par jour

« Nous attendons les décisions des autorités pour reprendre. Mais nous sommes obligés d’anticiper. Il y aura 35 vols par semaine pour l’Algérie fin juillet », a expliqué, ce samedi 6 juin, la directrice générale d’Air France, Anne Rigail, dans un entretien au journal Le Parisien.

Autrement dit, Air France compte assurer cinq vols quotidiens aux départs des aéroports algériens. On ignore si ce chiffre concerne uniquement Air France ou s’ils incluent également la filiale low-cost Transavia.

Sur le Maroc et la Tunisie, la directrice d’Air France est moins précise. Elle évoque « plusieurs dizaines (de vols) vers le Maroc, la Tunisie et l’Afrique de l’Ouest ».

Malgré le flou qui entoure l’évolution des conditions sanitaires dans tous les pays, le client peut réserver son billet « sans crainte », affirme la responsable d’Air France.

Nouvelle politique commerciale

« Nous avons (…) adapté notre politique commerciale. Depuis le 15 mai, si le client ne peut pas partir à cause des conditions sanitaires, il peut soit changer de vol, soit se faire rembourser, soit obtenir un avoir bonifié de 15 %. Il peut ainsi réserver, dès aujourd’hui, un billet sans crainte », affirme-t-elle.

Toutefois, les prix devraient rester élevés, estime Anne Rigail. La directrice générale d’Air France pense que le transport aérien ne peut pas résister à une politique de tarifs très bas.

« Je ne pense pas qu’une politique de tarif très bas soit soutenable pour le transport aérien. Depuis les annonces du gouvernement, la demande a augmenté mais les coefficients de remplissage restent faibles. Il est de 55 % actuellement, alors que d’habitude, en moyenne, c’est du 85 % », a-t-elle expliqué.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus