1. Accueil
  2. Divers
  3. L’Algérie accélère son déconfinement, les frontières restent fermées
Divers

L’Algérie accélère son déconfinement, les frontières restent fermées

Alors que l’Europe se barricade et multiplie les restrictions pour faire face à une troisième vague de coronavirus, en Algérie, la situation sanitaire est stable depuis plusieurs semaines.

Actuellement, le pays enregistre une centaine de nouveaux cas en moyenne par jour. Les décès restent inférieurs à cinq par jour. Même l’apparition de nouveaux variants, dont le britannique, n’a pas fait flamber l’épidémie.

Dans les rues et dans les commerces, les porteurs de masques sont de moins en moins nombreux, malgré les appels à la prudence renouvelés régulièrement par les autorités et les médecins. En dehors des grandes villes, les mesures de distanciation physique sont rarement respectées.

Articles en Relation

Algérie : immunité collective

Les spécialistes n’y voient qu’une seule explication : l’Algérie aurait atteint l’immunité collective pour une partie de la population. « On peut acquérir l’immunité collective par deux fois, par l’infection naturelle ou par la vaccination », explique le professeur Djenouhat dans des déclarations au site TSA. Hier, le ministre de la Santé a avancé la même explication.

Dans ce contexte, le gouvernement a annoncé, ce mardi 30 mars, un nouveau et important allégement du dispositif sanitaire mis en place pour lutter contre l’épidémie.

Articles en Relation

A compter du 1er avril, le couvre-feu sera effectif entre 23 h 00 et 4 h 00 du matin et ne concernera que neuf wilayas sur les 58 que compte l’Algérie : Batna, Biskra, Blida, Tebessa, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sidi Bel Abbes et Oran. Dans les 49 autres wilayas du pays, les habitants peuvent circuler librement toute la journée. Une bonne nouvelle alors que le Ramadan doit débuter dans une quinzaine de jours.

Ouverture des frontières : les conditions du gouvernement

Mais si le gouvernement déconfine à l’intérieur du pays, il reste ferme sur la question de l’ouverture des frontières. Une position appuyée par la majorité des experts scientifiques. Selon eux, c’est la fermeture des frontières qui a évité à l’Algérie une catastrophe sanitaire.

Selon leurs déclarations, la reprise des vols Air Algérie et la réouverture des frontières n’interviendront pas avant la fin de la troisième vague en Europe. Autre condition : l’avancement de la campagne de vaccination.

« Le problème qui se pose, c’est que la population qui a plus de 60 ans n’a pas encore cette immunité de 50 %. On doit donc toujours la préserver. En attendant la vaccination, il faut toujours maintenir les mesures barrières », a expliqué le Professeur Djenouhat.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus