1. Accueil
  2. Divers
  3. Le mauvais karma d’un sans-papiers algérien en France
Divers

Le mauvais karma d’un sans-papiers algérien en France

L’eldorado européen se transforme parfois en cauchemar pour les candidats algériens à l’immigration clandestine. En France, plusieurs se retrouvent forcés à mener une vie dangereuse qui finit souvent mal.

C’est le cas d’un sans papiers algérien. A seulement 26 ans, le jeune homme a vu sa vie basculer très vite. En deux jours seulement, alors qu’il marchait tranquillement dans une rue à Bourg-en-Bresse, il a été enlevé, torturé avant d’être retrouvé par les forces de l’ordre puis placé dans un centre de rétention en vue de son expulsion vers l’Algérie.

Le rapt mystérieux d’un sans-papiers algériens en France

Le journal français Le Progrès rapporte, ce jeudi 11 août, qu’un témoin ayant tout raconté à la police avait assisté à un enlèvement en direct. Il s’agit d’une voiture qui fait un brusque demi-tour en plein centre-ville.

Deux hommes descendent du véhicule et s’en prennent à deux piétons. L’un d’eux prend la fuite et l’autre est embarqué de force. Le véhicule démarre et le témoin réussit à noter son numéro d’immatriculation.

La police ne perd pas de temps. Après un début d’enquête, on tient le bout du fil. Une adresse est rapidement identifiée.

Deux équipages de la police arrivent sur place. Dans la maison, on retrouve d’abord le jeune homme algérien qui était attaché et bâillonné, mais aussi les deux automobilistes ravisseurs ainsi qu’une autre personne ayant été mise hors de cause.

Le retour du bâton

Les deux ravisseurs âgés de 25 et 40 ans, après avoir été arrêtés par la police et placés en garde à vue, ont avoué qu’ils ont été volés par le jeune algérien. D’où leur décision de le kidnapper. Un scénario digne d’un film policier.

La police a fait savoir qu’ils ont enlevé le jeune homme car « Ils voulaient des explications ». Les deux hommes vont être jugés ce 11 août.

En ce qui concerne le jeune sans-papiers algérien, du matériel multimédia a été retrouvé dans sa sacoche, lit-on sur l’article du Progrès. Il a nié avoir volé quoi que ce soit à ses ravisseurs, ni même le fait d’avoir été enlevé, torturé et séquestré, sans doute parce qu’il était en situation illégale sur le sol français.

Selon la même source, le jeune algérien a été conduit dans un centre de rétention près de l’aéroport Saint-Exupéry (Rhône). On attend qu’il soit très prochainement expulsé vers l’Algérie.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus