1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. L’incroyable périple d’un navire Algérie Ferries (vidéo)
Voyages et Tourisme

L’incroyable périple d’un navire Algérie Ferries (vidéo)

En temps normal, une traversée maritime au départ du port d’Oran vers le port de Marseille, en France, dure plus environ 26 heures en mer. Ce samedi, un navire d’Algérie Ferries n’a jeté l’ancre à Marseille qu’après 48 heures de son départ du port oranais. Explications.

Après tous les manquements soulevés par les passagers à bord des navires de la compagnie maritime nationale, Algérie Ferries, cette dernière ne semble retenir aucune leçon. En plus des services et des installations souvent critiqués par les passagers, le volet technique est visiblement négligé aussi.

Avant d’entamer les opérations d’embarquement de passagers, les responsables d’un navire doivent s’assurer que toutes les procédures techniques sont favorables pour voguer en mer avec les voyageurs. Le plein en carburant figure parmi ces procédures.

Des passagers ayant fait la traversée Oran – Marseille à bord du navire El Djazair 2 d’Algérie Ferries ont vécu les conséquences de ces négligences. Alors que le navire assurant la traversée avait levé l’ancre le jeudi 25 août, il n’est arrivé à destination que ce samedi après-midi.

Traversée Oran – Marseille : le bateau fait escale à Alger pour faire le plein

Dans un témoignage parvenu à la rédaction de VVA (visa-algerie.com), un passager à bord de cette traversée a expliqué, qu’après avoir embarqué à Oran, jeudi dernier à 17 h, « commissaire nous dit que le bateau doit d’abord faire escale à Alger pour faire le plein » avant de prendre le large vers Marseille.

Après cette annonce, c’était le silence radio de la part de l’équipage ; les passagers sont restés sans aucune autre information. Notre interlocuteur estime carrément qu’ils étaient pris en otage. « On est pris en otage sans informations », a-t-il lâché.

Passager Oran –Marseille : « Nous allons perdre nos réservations de vol pour Paris »

Une fois à Marseille, de nombreux passagers doivent prendre l’avion ou le train pour rejoindre leurs domiciles un peu partout en France. C’est le cas du passager auteur du témoignage. « Nous allons perdre nos réservations et on sera obligés de payer 160 € par personne pour Paris », a-t-il encore dénoncé.

La famille de ce passager, composée de six membres, a donc raté son vol vers Paris et s’est retrouvée contrainte de prendre le bus pour arriver à destination, car « les vols affichent complet ». En plus de l’argent de la réservation qui s’est volatilisé, cette famille doit encore débourser un autre pactole pour prendre le bus.

Sur les réseaux sociaux, d’autres passagers sur la même traversée ont livré leurs témoignages. « Nous sommes toujours en mer avec une arrivée au port de Marseille prévue à 14 h », a écrit un passager sur Facebook vers la mi-journée de ce samedi 27 août. Avant d’ajouter : « Aucune information ne nous a été donnée. Nous sommes dans l’incompréhension la plus totale ! ».

Algérie Ferries : les passagers déplorent « une traversée catastrophique »

Quelques heures plus tard, soit à 14 heures, un autre passager annonce l’arrivée du navire au port marseillais. « Nous avons fait une traversée catastrophique : départ le 25/08, arrivée le 27/08. Plus que 48 h de trajet », a-t-il dénoncé.

Une autre passagère à bord de ce navire d’Algérie Ferries pousse un ouf de soulagement : « On est enfin sortis du cauchemar après deux jours passés dans le bateau ». Comme les problèmes ne viennent pas seuls, les conditions à bord du navire étaient pour le moins déplorables.

« Les gens étaient à bout. Certains d’entre eux ont dormi dans la cafétéria. Ceci sans parler des chasses d’eau qui ne fonctionnaient pas et des cafards dans les cabines… Bref, c’était horrible », a souligné la passagère dans son commentaire posté sur Facebook.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus