1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Tensions devant le guichet d’Air Algérie à Paris Orly (Vidéo)
Air Algérie

Tensions devant le guichet d’Air Algérie à Paris Orly (Vidéo)

Alors que cela fait plus d’un mois que les frontières algériennes ont partiellement rouvert et que le trafic aérien a timidement repris, le flou autour de la gestion des vols ne se dissipe toujours pas.

Les voyageurs se retrouvent souvent embarqués dans une spirale de rumeurs et de spéculations, et en l’absence de communications officielles, il est difficile de ne pas y succomber.

Et lorsqu’ils se retrouvent perdus entre le vrai et le faux, la frustration s’installe. Et ils n’hésitent pas à l’exprimer. Une réaction des plus naturelles face à des problèmes de gestion récurrents.

Articles en Relation

Tensions devant le guichet d’Air Alger

Ce mardi 6 juillet, c’est à l’aéroport de Paris Orly que la tentions est montée d’un cran.

Air Algérie opère deux vols par semaine depuis l’aéroport de Paris, les mardis et jeudis. Les billets sont vendus sur internet, mais certains voyageurs ont fait le déplacement à l’aéroport. Fatigués et frustrés de devoir patienter pour peut-être avoir un billet, les voix se sont animées devant le guichet d’Air Algérie.

Articles en Relation

Sur Facebook, la scène a été diffusée en direct. L’auteur de la vidéo filme cet échange entre les ressortissants algériens et les employés du guichet d’Air Algérie à Paris Orly sous l’œil de policiers français.

« On a tous vu comment ils font passer les passeports ici. J’étais ici mardi d’avant, jeudi j’étais là et aujourd’hui je suis encore là », s’emporte un homme dont la demande n’a toujours pas été satisfaite.

Les protestations continuent devant le guichet, alors que le personnel d’Air Algérie tente de calmer la situation.

« On a le droit de vous expliquer, Monsieur », demande une employée, qui essaye tant bien que mal de les calmer.

En vain. Impossible d’absorber la colère et la frustration des Algériens venus tenter leur chance pour trouver un billet pour rentrer en Algérie, après avoir échoué à le réserver en ligne.

Çà et là, on voit leurs bagages, sur des chariots ou à même le sol, comme s’ils montraient qu’ils étaient déterminés à quitter l’aéroport en direction de leur pays.

« Ils sont en train de vendre les billets en cachette », s’exclame un homme, d’un air à mi-chemin entre le dégoût et l’indignation.

Dans un coin, un homme expose le problème à un agent de sécurité. Un peu plus loin, des personnes débattent le sujet entre eux, formant un cercle, alors que les autres tentent de dialoguer avec les employés du guichet.

La polémique sur la billetterie persiste

Le problème des billetteries qui ouvrent sans être annoncées officiellement au préalable agace de plus en plus les Algériens.

Beaucoup vivent dans le stress et sont scotchés à leur smartphone ou à leur ordinateur, actualisant les pages à longueur de journée, dans l’espoir de tomber sur le moment fatidique où les billets seront mis en vente.

Et lorsque les billets sont enfin disponibles, ils sont écoulés en moins de 15 minutes. Les Algériens à l’étranger, furieux, demandent une communication plus claire au sujet de l’ouverture de la billetterie d’Air Algérie et des autres compagnies aériennes.

Pour sa part, la compagnie aérienne nationale n’a toujours pas réagi à ces accusations. La communauté algérienne à l’étranger est alors laissée dans la confusion totale.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus