1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Variant indien en Algérie : le passager a voyagé sur Qatar Airways
Compagnies Aériennes

Variant indien en Algérie : le passager a voyagé sur Qatar Airways

Au lendemain de l’annonce de la découverte en Algérie de six cas du variant indien du covid-19, une interrogation est sur toutes les lèvres : les vols de rapatriement de la compagnie Air Algérie étant suspendus depuis le 1er mars dernier, comment un des cas ont pu être enregistrés ?

Ce mardi, Dr Fawzi Derrar, directeur de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), et Pr Abderrahmane Benbouzid, ministre de la Santé, ont apporté les premiers éléments de réponse. Le variant a été détecté sur des ressortissants indiens travaillant dans un chantier de construction à Tipaza, a affirmé Dr Derrar sur les ondes de la radio nationale.

Interrogé par la presse, le ministre de la Santé a fourni plus de détails.  « C’est un virus importé. C’est un indien qui est arrivé de Doha », a-t-il dit, sans plus de précisions. Les vols entre Doha et Alger sont assurés par Qatar Airways. La compagnie aérienne fait partie des six compagnies étrangères qui assurent actuellement des vols au départ d’Alger.

Voyages interdits pour les Algériens

Depuis quelques semaines, les compagnies étrangères sont autorisées à transporter des passagers vers l’Algérie.

Mais c’est le profil des personnes contaminées qui interpellent : alors des Algériens sont empêchés de rentrer pour assister à l’enterrement de leurs proches ou pour entamer leur convalescence après des soins à l’étranger, on découvre que des ouvriers indiens, un pays où la pandémie fait des ravages, sont entrés en Algérie. Comment ont-ils obtenu les autorisations d’entrée ?

Selon M. Benzouzid, le ressortissant algérien travaille à Koléa, dans la wilaya de Tipaza. « Le jour même de la découverte du variant, j’ai été informé par le DG l’Institut Pasteur qui était inquiet. Immédiatement après l’identification du premier cas, on a engagé une enquête. Tous les sujets contact ont été séquencés », a-t-il dit. Au total, ce sont six ressortissants indiens, travaillant sur un chantier de bâtiment, qui ont été contaminés.

Selon Dr Derrar, la contamination a été circonscrite. Le variant indien détecté en Algérie est « de sous-type 2, qui comporte des différences par rapport au mutant Hybride circulant actuellement en Inde (Absence de la mutation E484K) », a rappelé, de son côté, l’IPA dans un communiqué.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus