1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage au Maroc : les réservations « explosent » en France
Voyages et Tourisme

Voyage au Maroc : les réservations « explosent » en France

Les frontières aériennes marocaines ont rouvert depuis le 7 février. Ce qui a provoqué l’engouement des touristes étrangers qui n’ont pas hésité à réserver leurs places, profitant notamment de prix bas sur la destination.

Nicolas Henin, directeur général adjoint commercial de Transavia, la filiale low-cost d’Air France, parle d’une « explosion » des réservations de vols à destination du Maroc.

Le Maroc accueille à nouveau les voyageurs

Avant la crise sanitaire, le Maroc était une destination phare pour les touristes, et son absence du programme du tourisme hivernal les a visiblement laissés sur leur faim. Le grand retour des activités touristiques était donc très attendu, explique Nicolas Henin dans un entretien, jeudi 10 février, au journal Le Figaro.

Le directeur général adjoint commercial de Transavia parle chiffres et dévoile que les réservations quotidiennes ont été multipliées fois dix, comparé à janvier 2022. Dès la réouverture de la vente des billets, les réservations sont passées de 400 à 4000, chose que le responsable de Transavia explique par l’attente des touristes qui vient d’être satisfaite.

La filiale low cost d’Air France espère développer davantage son offre d’ici cet été, en augmentant de 40% le nombre de sièges par rapport à 2019. Transavia enrichira son programme dès le mois d’avril.

« Deux nouvelles destinations sont programmées pour avril : Oujda et Fès, depuis l’aéroport de Nantes Atlantique », annonce Nicolas Henin.

Marrakech, destinataire phare des touristes

Concernant les destinations, toutes les grandes villes touristiques du Maroc sont sollicitées, assure le directeur général adjoint commercial de Transavia. Marrakech vient en tête du classement, avec la plus forte demande.

« Dès les vacances de février, deux vols quotidiens seront disponibles vers cette destination, et quatre le seront dès cet été. C’est pour nous la plus grosse destination », affirme-t-il.

Agadir est également une destination très prisée par les étrangers, Casablanca et Essaouira étant les prochaines au classement.

« Nous reviendrons au niveau de prix habituels »

Concernant les prix des vols, le responsable commercial se veut rassurant. La low cost d’Air France compte maintenir ses prix d’avant la pandémie de Covid-19.

« Sur les vols à court terme en revanche, nous n’avons pas placé les prix au plus bas », ajoute, toutefois, Nicolas Hanin.

En effet, la compagnie aérienne a besoin de garantir un certain niveau de recettes avant de se permettre de baisser ses prix à ceux de 2019, une baisse qui devrait survenir dans deux semaines.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus