1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage au Maroc : un protocole strict à l’horizon ?
Voyages et Tourisme

Voyage au Maroc : un protocole strict à l’horizon ?

Après plus de 2 mois fermé sur lui-même à cause du variant Omicrin, le Maroc a annoncé la réouverture de ses frontières aériennes au 7 février prochain. Si les voyageurs et ressortissants marocains bloqués à l’étranger attendent impatiemment d’en savoir plus sur les modalités d’accès au pays, les professionnels du tourisme ne sont pas en reste.

Cette pause forcée dans leur activité a fait souffrir le secteur. Les acteurs marocains du tourisme craignent une reprise qui pourrait s’accompagner de sévères restrictions pour accéder au territoire et y circuler. Face à la pandémie, les autorités marocaines risquent, en effet, de durcir davantage encore les conditions d’entrée au Maroc pour les touristes internationaux.

Selon le webzine marocain Challenge, il ne fait aucun doute que des mesures draconiennes vont être prises, comme le rappelle le communiqué officiel émanant du gouvernement : « Une commission technique se penche actuellement sur l’examen des mesures à adopter au niveau des postes-frontières et les conditions requises pour les voyageurs ».

Un protocole strict à l’horizon ?

Ces mesures que tout le monde redoute vont certainement faire écho à ce qui était déjà en place avant la fermeture des frontières, fin novembre dernier. Rappelons qu’alors, les voyageurs devaient montrer patte blanche avant de pouvoir accéder au territoire, à grand renfort de Pass vaccinal, tests PCR et antigéniques négatifs, contrôles de température, etc.

Les passagers qui ne résidaient pas au Maroc et ne remplissaient pas ces conditions étaient renvoyés manu militari dans leur pays d’origine, aux frais de la compagnie aérienne. D’ailleurs, cette dernière décision avait provoqué des tensions avec EasyJet qui avait décidé de suspendre ses vols vers le Maroc.

Selon nos confrères du e-magazine Challenge, concernant les voyageurs en provenance de la liste A (pays considérés comme sûrs sur le plan sanitaire), le Pass vaccinal devra s’accompagner d’un résultat négatif de test PCR de moins de 48h.

Mais pour les passagers arrivant de destinations figurant sur la liste B (notamment l’Algérie, la Tunisie, l’Espagne, les Pays Bas, l’Allemagne et l’Arabie saoudite), le contrôle sera renforcé. Les voyageurs devraient s’attendre à des tests antigéniques supplémentaires et se soumettre à des caméras thermiques pour surveiller leur température.

Les mesures officielles devraient être dévoilées en détail par les autorités marocaines dans les jours à venir.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus