1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage en Allemagne : ce qui change à partir du 6 mars
Voyages et Tourisme

Voyage en Allemagne : ce qui change à partir du 6 mars

Les autorités allemandes prévoient de faciliter, pour tous les passagers, la procédure de voyage à destination et en provenance d’Allemagne, rapporte le média spécialisé Schengen Visa Info.

Selon un projet d’ordonnance publié par les autorités allemandes, à partir du 6 mars, l’Allemagne envisagera un classement différent pour les pays présents dans la catégorie “zone à haut risque”.

Seuls les pays où les variants du coronavirus sont largement répandus seront considérés comme à haut risque, rapporte SchengenVisaInfo.com.

Cela signifie que les voyageurs de l’Union européenne/espace Schengen et des pays tiers pourront bientôt se rendre en Allemagne dans le cadre de règles facilitées, pour peu que le variant ne circule pas dans leur pays d’origine.

En outre, l’assouplissement des mesures de voyage prévoit également de modifier les règles d’entrée pour les enfants de moins de 12 ans, qui doivent actuellement satisfaire à l’obligation de quarantaine lorsqu’ils voyagent depuis un pays à haut risque. Toutefois, le projet d’ordonnance sur l’assouplissement des règles d’entrée doit encore être approuvé et entrer officiellement en vigueur pour pouvoir être appliqué aux voyageurs qui souhaitent se rendre en Allemagne.

L’organisme allemand responsable de la prévention et du contrôle des maladies, l’Institut Robert Koch (RKI), met à jour la liste des pays tous les vendredis et la nouvelle liste entre en vigueur tous les dimanches. Ainsi, on s’attend à ce que les règles de voyage pour entrer en Allemagne soient mises à jour ce dimanche, 6 mars.

Depuis le début de l’année 2022, l’Allemagne a retiré des dizaines de pays de sa liste des pays à haut risque, notamment la Belgique, l’Italie, la Croatie, la Pologne et la Suède.

Les voyageurs originaires de pays de l’UE/espace Schengen qui ne figurent pas sur cette liste des pays à haut risque peuvent actuellement se rendre en Allemagne en présentant un certificat de vaccination ou de guérison valide ou encore un résultat négatif au test covid-19.

En revanche, des règles plus strictes s’appliquent aux voyageurs en provenance de pays non membres de l’UE. Néanmoins, ces règles devraient être mises à jour prochainement.

L’Italie et l’Espagne assouplissant les conditions d’entrée pour les pays hors UE

Les voyageurs originaires de pays non européens peuvent désormais se rendre en Italie sans subir un test avant l’entrée sur le territoire. Ils ne sont également plus tenus de justifier leur voyage par des motifs impérieux.

Les autorités italiennes ont souligné qu’à l’instar des voyageurs de l’UE, les ressortissants de pays tiers doivent être munis d’un certificat de vaccination valide lors de leur entrée en Italie afin d’être exemptés de mesures supplémentaires.

Même constat en Espagne où les autorités ont annoncé que les voyageurs originaires des pays en dehors de l’Union européenne qui, au cours des 180 derniers jours, ont été infectés par le covid-19 et se sont rétablis, peuvent désormais entrer en Espagne.

Le ministère espagnol de la Santé considère désormais comme document valide le certificat de guérison délivré par les autorités médicales compétentes. Le certificat doit être délivré au moins 11 jours après le premier test positif du PCR ou de l’antigène rapide. La validité du certificat prend fin 180 jours après la date du prélèvement.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus