1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage : pourquoi il faut se méfier du Wifi gratuit à l’aéroport
Voyages et Tourisme

Voyage : pourquoi il faut se méfier du Wifi gratuit à l’aéroport

Dans les aéroports, ou autres stations et gares de transport, les passagers ont tendance à surfer sur Internet via les services Wifi gratuits disponibles sur place. Quels en sont les risques ?

La plupart des aéroports, gares ferroviaires ou autres stations de transport dans le monde disposent de connexions Wifi gratuites. Mais avoir recours à ces services pendant que l’on attend son embarquement peut s’avérer dangereux.

Wifi public gratuit dans les aéroports : pourquoi faut-il être vigilant ?

En effet, une étude récente menée par le fournisseur de services NordVPN, citée mercredi 7 septembre par le média allemand DW, avertit les voyageurs, les incitant à ne pas utiliser ces réseaux. Ces derniers ne sont pas cryptés et donc dangereux. Explication.

Les résultats de l’étude publiés par le voyagiste Travelbook ont démontré qu’un voyageur sur quatre a été piraté lors de l’utilisation du Wifi public. La plupart de ces piratages se sont produits pendant que les voyageurs se trouvaient dans les gares ferroviaires, les gares routières ou les aéroports.

« Lorsque les gens sont en vacances, ils négligent souvent la sécurité en ligne », explique Daniel Marcuson, expert en cybersécurité de NordVPN. Ainsi, « les pirates en profitent et utilisent les faiblesses du Wifi public dans les aéroports et les gares pour obtenir des données sensibles », ajoute-t-il.

Le problème, c’est que les voyageurs ne font pas la différence entre un réseau Wifi fiable et un faux point d’accès. Par conséquent, les pirates profitent de ces réseaux pour configurer de faux points d’accès Wifi. De plus, il faut savoir que même les réseaux Wifi officiels et publics peuvent présenter des lacunes en termes de sécurité.

Selon la même étude, un pirate informatique peut se connecter à tout moment à un réseau ouvert, espionner les activités en ligne des utilisateurs et voler leurs mots de passe et leurs données personnelles.

Voyages : comment se prémunir des piratages sur les réseaux Wifi publics ?

Dans le domaine de la sécurité informatique, ce type de cyberattaque est connu sous le nom d’attaque de l’homme du milieu, ou « man in the middle (MITM) attack ». Il existe un moyen efficace pour se prémunir de ces attaques.

Selon la même source, la seule façon de protéger l’appareil du passager contre ces attaques est d’utiliser un VPN (réseau privé virtuel). En effet, cet outil crypte le trafic Internet de l’utilisateur et protège son identité en ligne.

L’étude a démontré que plus de 78 % des personnes n’utilisent pas de VPN lorsqu’elles sont connectées au Wifi public en voyage. Ceci augmente les chances d’être piraté. Ainsi, le passager n’a qu’à configurer un VPN sur son téléphone, car ce dernier crypte les données et les protège contre tout éventuel piratage.

Autre conseil : le voyageur doit désactiver la connexion Wifi automatique de son appareil, ce qui l’empêche de se connecter à n’importe quel réseau public. En outre, le passager doit éviter d’acheter ou de réserver des hôtels ou des billets d’avion lorsqu’il est connecté à un réseau public.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus