1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyages en Europe : ces 4 pays qui allègent les conditions
Voyages et Tourisme

Voyages en Europe : ces 4 pays qui allègent les conditions

C’est officiel, ce mois de mars sera placé sous le signe des règles de voyage facilitées vers l’Europe. Il s’agit d’une excellente nouvelle à l’approche de la saison estivale : plusieurs pays de l’espace Schengen ont annoncé l’assouplissement des mesures sanitaires appliquées aux voyageurs provenant de pays tiers, c’est-à dire non européens.

Ce sont les recommandations de l’UE qui sont à l’origine de cette évolution positive. Le Conseil européen a donné son feu vert pour que les États membres abrogent l’interdiction de voyage non essentielle pour les ressortissants des pays tiers.

Autrement dit, à condition de justifier d’un vaccin approuvé par l’Agence européenne des médicaments (EMA) ou l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ou d’être guéri du Covid 19 récemment, les voyageurs internationaux, notamment les Maghrébins, sont désormais les bienvenus dans l’Espace Schengen.

Cet allègement découle de la stabilisation prometteuse de la pandémie qui se fait doucement mais sûrement, à l’échelle mondiale. La levée de l’obligation du motif impérieux va notamment permettre aux touristes de pouvoir enfin planifier leurs vacances d’été de façon sereine.

Ce qui change concrètement pour les voyageurs

D’après le site schengenvisainfo.com, 4 pays européens, membres de l’espace Schengen, voient leurs mesures anti-covid s’alléger aux frontières pour les pays tiers :

Le Danemark, tout d’abord, applique des règles de voyage facilitées pour les ressortissants non européens depuis le 1er mars. Les autorités ont annoncé la levée du dépistage pour entrer sur le territoire, pour les voyageurs vaccinés. Le ministère danois de la Santé précise que ces restrictions resteront en vigueur jusqu’au 29 mars, sous réserve d’une situation sanitaire stable.

L’Allemagne devrait suivre le mouvement et assouplir les règles de voyage à partir du 6 mars. Plus de quarantaine ni de test PCR à l’horizon, et l’Allemagne lâche du lest concernant sa liste de pays classés à haut risque sur le plan sanitaire en retirant de nombreux pays qui ne sont plus jugés « dangereux » depuis le début de l’année.

En Italie, les passagers provenant de pays tiers sont de nouveau les bienvenus sans subir de test pour entrer sur le territoire. Justifier leur voyage par un motif impérieux n’est plus d’actualité, le ministre de la Santé a déclaré que les mêmes règles d’entrée seraient appliquées pour tous les voyageurs, même ceux originaires de pays hors UE.

Du côté de l’Espagne, on autorise désormais l’entrée des voyageurs en provenance de pays tiers avec des certificats de récupération COVID-19. Autrement dit, les voyageurs ayant été infectés par le virus mais qui sont guéris depuis les 180 derniers jours, peuvent entrer en Espagne en présentant une preuve de rétablissement. Le ministère espagnol de la Santé ajoute le certificat de guérison comme nouveau document valable pour entrer sur son territoire.

La France, quant à elle, n’a pas encore annoncé de changement concernant ses restrictions, même s’il y a un bon espoir que le pays s’inscrive dans la même lignée que ses voisins de l’espace Schengen, dans les jours qui arrivent.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus