1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Vols de rapatriement Air Algérie : les critiques d’un député
Air Algérie

Vols de rapatriement Air Algérie : les critiques d’un député

À quelques jours de la fin de l’opération de rapatriement qui devrait concerner environ 5 000 Algériens bloqués à l’étranger depuis le début de la crise sanitaire, l’opacité qui a entouré la gestion des inscriptions sur les vols programmés continue de susciter la polémique.

Ce lundi 14 décembre, Noreddine Belmeddah, député de l’émigration, s’est adressé directement au Premier ministre Abdelaziz Djerad afin de l’interpeller sur certains aspects qu’il a jugés négatifs dans la gestion de cette opération.

Vols Air Algérie : trop de bureaucratie dans les procédures

Pour Noreddine Belmeddah, il y a trop d’entraves bureaucratiques dans les procédures d’inscriptions des ressortissants algériens bloqués à l’étranger en vue de leur rapatriement en Algérie sur les vols de la compagnie Air Algérie.

En effet, les citoyens doivent d’abord s’inscrire au niveau des consulats. Une fois les listes établies, elles étaient envoyées au ministère des Affaires étrangères puis au ministère de l’Intérieur qui les remettait de nouveau au consulat pour ensuite être transmises à Air Algérie.

Toute une gymnastique « évitable », selon Noreddine Belmeddah qui demande à ce que la procédure soit simplifiée. Le député affirme que certains avions sont revenus avec un nombre considérable de sièges vides à cause justement des procédures compliquées.

Confier l’opération à Air Algérie

Le parlementaire propose au gouvernement de changer le mécanisme utilisé jusque-là.

Noreddine Belmeddah évoque la possibilité de charger la compagnie aérienne Air Algérie de cette opération. Les citoyens désireux de rentrer au pays n’auraient plus qu’à se rapprocher de la compagnie pour acheter leurs billets sans inscriptions préalables avec la possibilité d’acquérir des billets d’avion aller-retour et non pas des billets aller simple, dont les prix atteignent des sommes faramineuses, comme c’est le cas actuellement.

Poursuite des vols de rapatriement, ouverture de lignes maritimes

Le député de l’émigration a également appelé le Premier ministre à ordonner la poursuite des vols de rapatriement d’Air Algérie. Il demande la programmation de nouvelles dessertes ainsi que le lancement de lignes maritimes afin de permettre le retour du plus grand nombre possible de citoyens bloqués à l’étranger avec une certaine souplesse.

Alors que l’opération actuelle se termine dans trois jours, le député espère obtenir une réponse favorable à ses doléances exprimées dans sa lettre au Premier ministre de la part des hautes autorités du pays.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus