1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Air Algérie, Air France, ASL Airlines : les infos à retenir ce jeudi
Compagnies Aériennes

Air Algérie, Air France, ASL Airlines : les infos à retenir ce jeudi

Cela fait bientôt deux mois que les frontières de l’Algérie sont partiellement ouvertes. Lancés le 1er juin, les vols commerciaux se poursuivent entre l’Algérie et six pays dans les deux sens : France, Espagne, Allemagne, Italie, Turquie et Tunisie.

Aucune nouvelle desserte n’a été ajoutée, malgré la forte demande. Alors que le mois de juillet touche à sa fin, les spéculations et les faux documents font leur retour sur les réseaux sociaux algériens.

Un document attribué à la Direction de l’aviation civile algérienne circule depuis le premier jour de l’Aïd el Kebir sur les réseaux sociaux. Il annonce une poursuite des vols Air Algérie en août et en septembre, selon le même programme que juin et juillet, avec l’ajout d’une nouvelle destination : Moscou.

Contactée par visa-algerie.com, une source au sein d’Air Algérie affirme qu’il s’agit d’un faux document et que rien n’est encore décidé officiellement concernant le mois d’août et encore moins en ce qui concerne septembre.

La rareté des vols rend les places vers l’Algérie trop chères. C’est ce qui s’est produit pour le dernier vol Air France Paris – Alger du mois de juillet. Prévu le 28 juillet, il a été mis en vente ce jeudi.

Comme pour les précédents vols, les 468 billets sont partis très rapidement, à des prix allant de 674 euros pour une place en classe économie à 1 749 euros en classe affaires.

Il s’agit de tarifs en aller-simple qui n’incluent pas le confinement obligatoire de cinq jours dans un hôtel en Algérie. Il faudrait, en effet, ajouter environ 200 euros (33.000 dinars algériens) correspondant au prix du pack confinement (hôtel + repas + test covid-19 à la fin du séjour).

Dans le sens France – Algérie, la pression est moins forte sur les vols. Et pour cause : il y a plus de vols (commerciaux et spéciaux) et peu de personnes sont autorisées à voyager. La France ne délivre pas de visas de type C et l’Algérie est classée en zone « orange », ce qui implique un confinement obligatoire en France.

Les prix sont plus raisonnables et les compagnies aériennes se permettent même le luxe de lancer des promotions tarifaires. A l’image de la low cost ASL Airlines qui a annoncé, ce jeudi 22 juillet, une remise de 15% pour les étudiants algériens.

L’offre est valable jusqu’au 31 août sur les vols de rapatriement de la compagnie aérienne low cost française.

A l’étranger, les vols entre la France et le Maroc affichent complet pour tout le mois d’août. A l’aéroport international de Dubaï, une collision entre deux avions s’est produite ce jeudi matin, sans faire de victimes.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus