1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie, frontières : la diaspora algérienne dénonce
Air Algérie

Air Algérie, frontières : la diaspora algérienne dénonce

Cela fera bientôt quatorze mois que les frontières algériennes sont fermées sur décision du président de la République prise au tout début de la crise sanitaire dans le pays.

À l’heure actuelle, seules les compagnies étrangères opèrent des vols en Algérie. Les vols de rapatriement d’Air Algérie sont suspendus depuis le 1er mars dernier. Aucune date n’a été avancée concernant une éventuelle reprise des vols.

Les experts algériens estiment que le moment n’est pas encore venu pour envisager une réouverture des frontières et une reprise des vols, d’autant que l’Algérie est en retard dans sa campagne de vaccination, avec seulement quelques milliers de personnes vaccinées.

Les Algériens de l’étranger maintiennent la pression

A l’étranger, l’impatience de la communauté algérienne monte d’un cran alors que la saison estivale approche. Un collectif, réunissant plusieurs organisations représentant la communauté algérienne établie dans différents pays du monde, est monté au créneau ce lundi 3 mai.

Dans un communiqué, le collectif dénonce la gestion du volet des frontières par les autorités notamment l’autorisation d’entrée aux étranger à travers les compagnies étrangères alors que les Algériens en sont privés et Air Algérie interdite d’activité depuis plus de deux mois maintenant.

« Des statistiques fiables et des informations sur les réseaux sociaux confirment que des étrangers de différentes nationalités entrent et sortent régulièrement de l’Algérie depuis l’annonce de la fermeture de la frontière jusqu’à nos jours », affirme le collectif dans le communiqué publié sur la page officielle du Forum de la communauté algérienne de Turquie.

Mettre fin au calvaire des Algériens bloqués

La communauté algérienne interpelle les autorités sur la nécessité d’intervenir pour mettre fin au calvaire des Algériens bloqués à l’étranger dans des situations difficiles. Le collectif appelle les pouvoirs publics à autoriser des vols de la compagnie nationale Air Algérie « afin de répondre aux besoins de la communauté algérienne en matière de déplacement ». Il demande aussi de permettre aux membres de la communauté algérienne à l’étranger d’acheter les billets chez les compagnies étrangères pour entrer en Algérie.

Le collectif revendique également « l’annulation de l’obligation d’obtenir une autorisation spéciale pour entrer dans le pays, qui constitue une humiliation pour la communauté algérienne. Elle est devenu un visa pour entrer dans notre pays d’origine, tandis que les étrangers y ont facilement accès, ce qui a eu un effet provocateur ».

La communauté algérienne du Qatar interpelle les autorités

De son côté, la communauté algérienne établie au Qatar a décidé, selon un communiqué publié par le célèbre journaliste sportif de la chaîne Al Jazeera, Madjid Boutemine, de lancer une initiative pour la réouverture des frontières et « de nous permettre de revenir dans notre pays, un droit garanti par la Constitution ».

Elle entend « soumettre des propositions et des solutions pratiques en coordination avec l’ambassade et les autorités compétentes du pays ».

Les membres de la communauté s’engagent « respecter toutes les mesures préventives appliquées dans tous les pays du monde pendant le voyage, telles que le test PCR au Qatar avant le voyage et une fois arrivés en Algérie et se mettre en période d’isolement s’il le faut ».

La communauté algérienne établie au Qatar demande, comme le collectif, l’annulation de l’autorisation d’entrée en Algérie pour les citoyens algériens.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus