1. Accueil
  2. Divers
  3. Algérie Ferries : nouvelle mesure au port d’Alicante
Divers

Algérie Ferries : nouvelle mesure au port d’Alicante

Les traversées d’Algérie Ferries au port d’Alicante sont devenues ces derniers jours synonymes de tensions. Plusieurs scènes de pagaille ont été enregistrées lors de l’embarquement vers l’Algérie.

Les scènes désolantes, sur lesquelles on voit des voyageurs qui empêchent les portes d’un bateau d’Algérie Ferries de se fermer, entachent aussi la réputation de la compagnie nationale.

Bien que le diagnostic ait été posé, le problème a longtemps persisté. Tous les témoignages s’accordent à dire que la source des problèmes n’est autre que les « trabendistes ». Ces derniers poussent le bouchon trop loin. Selon le témoignage d’un passager, ils sont allés jusqu’à lyncher un voyageur qui filmait une scène de pagaille qu’ils ont eux-mêmes causée.

Interdiction d’utiliser les galeries des véhicules

Devenus véritables maîtres au port d’Alicante, notamment sur les traversées d’Algérie Ferries, ces trabendistes ont suscité les foudres des autorités espagnoles qui ont dû prendre des décisions fermes pour endiguer l’influence de ces passagers de plus en plus hors contrôle. Elles ont décidé d’interdire les bagages sur les galeries des véhicules.

« S’il y a une présence de marchandise sur la galerie des véhicules, ils seront refusés à l’embarquement », précise le port d’Alicante dans une note rédigée en français et en espagnol. Aucun bagage n’est toléré, précise la même source qui cite « valise, vélos, TV, etc ».

En effet, dans une vidéo publiée vendredi sur les réseaux sociaux, on voit une file anarchique et interminable de fourgons surchargés bloqués par la police au port d’Alicante. Il s’agit de trabendistes qui ont finalement été rattrapés par la loi.

Dans la légende de la vidéo, on précise que “le port d’Alicante a pris une mesure ferme ce jeudi 27 octobre en annonçant une interdiction de transporter les bagages sur le toit des véhicules (porte-bagages)”. Cette interdiction intervient suite aux scènes qui ont eu lieu dernièrement dans l’enceinte du port, assure la même source.

Bagages et fausses déclarations : des problèmes à régler

Il s’agit d’un pas de plus dans la réglementation de l’activité commerciale dont profite certains voyageurs entre l’Espagne et l’Algérie. Ceux qu’on appelle les trabendistes ont d’ailleurs été ciblés, en juillet dernier, par une note de l’organisme Romeu CIA cosignataire d’Algérie Ferries au port d’Alicante, qui informe les passagers que leur marchandise ne pourra plus quitter le port espagnol sans être déclarée.

Mais certains passagers ont su contourner cette obligation. Algérie Ferries, dans un communiqué publié le 22 octobre, a d’ailleurs dénoncé les voyageurs qui “déclarent leurs véhicules en catégorie 2 (petits véhicules) au lieu de catégorie 6 (fourgons…)”.

La compagnie nationale a également dénoncé la surcharge, qui est, avec les fausses déclarations, la principale cause des perturbations qui touchent les traversées entre l’Espagne et l’Algérie

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus