1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Algérie Ferries : pourquoi c’est difficile de réserver
Voyages et Tourisme

Algérie Ferries : pourquoi c’est difficile de réserver

Algérie Ferries achève la saison estivale sur un gros malaise. Des travailleurs de la compagnie maritime nationale vident leur sac et se confient au quotidien El Watan. Ce qui se passe à Algérie Ferries est ahurissant.

L’affaire des navires de la compagnie nationale ayant assuré des traversées presque vides de Marseille – Alger et Marseille – Skikda, n’est apparemment que la partie émergente de l’Iceberg. Algérie Ferries est apparemment en train de couler à cause des « mains » en charge du système de réservation.

La vente de billet : premier clou dans le cercueil d’Algérie Ferries

Des travailleurs d’Algérie Ferries, “qui n’ont de compte à régler avec personne”, précise El Watan, ont dévoilé dans une lettre les dessous de la gestion catastrophique qui menace la survie de la compagnie maritime qui emploie plus de 1300 personnes.

[Badji Mokhtar 3 – Source : Facebook – Algerie Ferries]

Selon la lettre de ces travailleurs, plusieurs traversées d’Algérie Ferries repartent avec “des trous” et des places vides. Cela arrive au moment où des voyageurs dorment dehors pour pouvoir décrocher un billet.

À titre d’exemple seulement, les travailleurs citent notamment la traversée Oran – Marseille du 5 août qui est partie avec 426 passagers et une quarantaine de véhicules en moins. Il y a aussi la traversée Skikda-Marseille du 7 août qui s’est faite avec un déficit de 479 passagers et une quarantaine de véhicules.

De nombreuses autres traversées confirment l’hypothèse des “mains invisibles” quand on sait que la demande bat son plein. Il y a la traversée Alger-Marseille du 9 août, qui a quitté le port d’Alger en abandonnant 180 passagers et une quarantaine de voitures. Mais encore, il y a le navire ayant assuré Béjaia-Marseille le 10 août et qui a quitté le port Hammadite avec de la place pour 594 passagers supplémentaires et près de 100 véhicules.

Les exemples n’en finissent pas. Les traversées Skikda – Marseille du 11 août et Alger-Marseille du 14 août partent avec 131 et 248 places passager disponibles, et une centaines de places véhicules, selon la même source.

Algérie Ferries : les places apparaissent le jour J

Ces traversées qui sont toutes reparties presque vides, ont toutes affichés complet pendant plus d’un mois, témoignent les employés qui assurent que, par miracle, les places apparaissent le jour du départ.

Mais il est déjà trop tard, car le jour J, il est interdit aux agences d’Algérie Ferries, par une note de la direction générale, de vendre des billets ou de procéder à une préservation sur les navires, toujours selon les travailleurs.

Les travailleurs d’Algérie Ferries ajoutent que “Ceci n’est que la partie immergée de l’iceberg, car la situation des départs dans le sens France-Algérie est apocalyptique”.

Toujours selon la même source, la compagnie a perdu, à cause de ce sabotage, pas moins de 3500 places cet été, soit un manque à gagner de 750 000 €.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus