1. Accueil
  2. Actualités
  3. Algérie-France : entrée en vigueur des contrôles sanitaires dans les aéroports
Actualités

Algérie-France : entrée en vigueur des contrôles sanitaires dans les aéroports

Depuis ce samedi 1er août, les voyageurs arrivant en France doivent se soumettre à un contrôle sanitaire. Seize pays, dont l’Algérie, sont classés en « zone rouge » du fait de leur situation sanitaire liée au Covid-19.

Depuis ce samedi 1er août, les voyageurs arrivant en France doivent se soumettre à un contrôle sanitaire. Cette mesure, prise par le gouvernement français, concerne les voyageurs en provenance de 16 pays, dont l’Algérie, classés en « zone rouge » du fait de leur situation sanitaire.

Ce sont des pays où la circulation du virus est considérée comme étant importante. Outre l’Algérie, la liste française compte quinze autres pays : les États-Unis, les Émirats arabes unis, le Bahreïn, le Panama, l’Afrique du Sud, le Koweït, le Qatar, Israël, le Brésil, le Pérou, la Serbie, la Turquie, Madagascar, l’Inde et Oman.

Qui est concerné ?

Toute personne âgée de plus de onze ans arrivant en France en provenance d’Algérie, a précisé, mercredi dernier, le Consulat général de France à Alger dans un communiqué. Les frontières entre l’Algérie et la France sont fermées. Seuls des vols spéciaux sont assurés pour permettre le rapatriement de personnes bloquées.

Dans le sens Algérie – France, les vols spéciaux sont assurés par trois compagnies aériennes françaises : Air France, sa filiale low-cost Transavia et ASL Airlines. Les passagers de ces vols sont concernés par la nouvelle mesure sanitaire.

Dans le sens France – Algérie, les vols de rapatriement sont opérés par la compagnie nationale Air Algérie qui lance la semaine prochaine une troisième opération de rapatriement. Les passagers de ses vols ne sont pas concernés par la nouvelle mesure sanitaire.

Comment se déroule le contrôle ?

Avant l’embarquement dans un aéroport algérien, le voyageur devra présenter un test PCR négatif réalisé 72 heures avant le vol. S’il n’est pas en mesure de présenter cette preuve de non-contamination au Covid-19, il sera autorisé à embarquer mais il devra subir un test de dépistage à son arrivée à l’aéroport en France.

En cas de résultat positif au Covid-19, le passager sera contacté par les autorités sanitaires qui lui « indiqueront la procédure à suivre », précise le consulat français, qui ajoute que dans le cas où un passager refuserait de se soumettre au dépistage, un « arrêté préfectoral de placement en quarantaine » visant la personne en question devra être établi.

Articles en Relation

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus