1. Accueil
  2. Divers
  3. Les turbulences sont-elles dangereuses ? Une hôtesse de l’air répond
Divers

Les turbulences sont-elles dangereuses ? Une hôtesse de l’air répond

Certaines personnes ont peur de l’avion, et les turbulences sont l’un des points qui accentuent davantage cette phobie. De quoi s’agit-il exactement ? Et faut-il avoir peur des turbulences ? Une hôtesse de l’air répond.

« Veuillez attacher vos ceintures, nous allons traverser une zone de turbulences ». Après avoir entendu cette phrase, annoncée dans un avion de ligne, les passagers s’empressent de remettre leurs ceintures et de s’accrocher à leurs sièges, parfois la peur au ventre.

Turbulences : « Ça ne sert à rien d’en avoir peur »

Au-delà des sensations, parfois désagréables, qui peuvent s’emparer des passagers lorsque l’avion traverse une zone de turbulence, ces craintes ne valent pas vraiment la peine. En tout cas, une chose est sûre, l’avion ne tombera pas.

C’est ce qu’a expliqué une hôtesse de l’air sur TikTok en réponse à un de ses abonnés lui demandant : « Pouvez-vous nous expliquer pourquoi il y a des turbulences ? ». À travers ses explications détaillées, l’hôtesse de l’air a d’emblée affirmé que « ça ne sert à rien d’en avoir peur ».

Pour rassurer les voyageurs, elle ajoute : « Les avions sont conçus de manière à passer à travers les turbulences, même les plus extrêmes ». De plus, l’hôtesse de l’air explique que les ailes de l’appareil sont souples. Elles se plissent, mais ne se cassent pas, tout comme le roseau.

« Si vous regardez à travers le hublot et vous voyez les ailes bouger, ne vous inquiétez surtout pas, car c’est ça qui crée la solidité de l’avion », a-t-elle encore précisé.

Quels sont les différents types de turbulences, et pourquoi elles ne sont pas dangereuses ?   

Et pour ne plus avoir la peur au ventre à chaque fois que le commandant de bord annonce que l’avion va traverser une zone de turbulence, il faut d’abord comprendre le phénomène. « Les turbulences sont plus au moins mon quotidien, et je n’en ai pas peur parce que je sais exactement comment ça marche », a souligné Charlyne.

  • Les turbulences en ciel clair

L’hôtesse de l’air explique qu’il existe quatre types de turbulences. Le premier type, ce sont les turbulences de ciel clair. « Elles se créent lorsque l’avion traverse différentes masses d’air de différentes températures ».

@charlyneblstx

Réponse à @Léo #hotessedelair #stewardess #pnc #steward #turbulence #aviationlife #aviation #apprendresurtiktok #avion #aeroschool #airhostess #voyage #avgeek #enavion

♬ Thunderstruck – AC/DC

Ici, Charlyne explique que, lorsque l’avion traverse une masse d’air chaud, qui est légère, l’avion a tendance à monter vers le haut. Quand il traverse une masse d’air froide, il redescend.

Ces mouvements ne sont pas dangereux, car l’avion est conçu pour traverser ça. Le seul problème, c’est que c’est difficile de prévoir ce type de turbulences. « Le mieux est donc de garder votre ceinture attachée tout le long du vol », a préconisé l’hôtesse de l’air.

  • Les turbulences de sillage

Le second type sont les turbulences de sillage, qui se forment derrière un avion. « Un avion qui passe laisse de l’énergie derrière lui et l’avion qui le suit va prendre cette énergie et par conséquent, bouger ». C’est d’ailleurs pour cette raison que les avions évitent de se suivre l’un derrière l’autre.

  • Les turbulences orographiques

Ensuite, il y a les turbulences orographiques qui arrivent « lorsque l’avion passe au-dessus des montagnes ou des grandes villes ». Devant une montagne ou un immeuble, l’air suit le relief et un avion qui passe au-dessus suit également ce mouvement, ce qui crée des turbulences.

Encore une fois, l’hôtesse de l’air explique que « ce n’est nullement dangereux, sinon on ne passerait pas dessus tout simplement ». Selon elle, il y a des avions qui passent tous les jours au-dessus des chaines montagneuses et des grandes villes, « et ils ne se crachent jamais ».

  • Les turbulences convectives

Enfin, les avions peuvent aussi rencontrer des turbulences convectives, créées dans des nuages orageux. Charlyne explique que les pilotes de ligne font tout pour éviter ce type de turbulences en les contournant ou en passant dessus.

« Cela est possible grâce aux radars de l’avion que les pilotes consultent en permanence. Il n’y a donc pas besoin de s’inquiéter de ça, parce qu’on ne va pas dedans », a conclu l’hôtesse de l’air.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus