1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Port de Marseille : un passager algérien raconte son calvaire
Voyages et Tourisme

Port de Marseille : un passager algérien raconte son calvaire

Le port de Marseille devient visiblement le pire cauchemar des passagers algériens qui ont opté pour les traversées maritimes pour se rendre au pays cet été. Les retards et les longues files d’attente lors des embarquements agacent les voyageurs au plus haut point.

Depuis le lancement des traversées du programme de l’été vers l’Algérie, les passagers ayant transité via ce port, font état d’une situation des plus déplorables. Au début de ce mois de juillet, des traversées d’Algérie Ferries ont connu des perturbations. Les passagers se sont alors retrouvés bloqués sans aucune prise en charge adéquate.

Même lorsque les traversées ne sont pas annulées, les passagers se retrouvent dans de très longues files d’attente lors des contrôles et des embarquements. Dans un témoignage livré ce jeudi 14 juillet sur Facebook, un passager a fait un constat très négatif sur l’embarquement d’une traversée vers Alger le 6 juillet sur le Badji Mokhtar 3 d’Algérie Ferries.  


Port de Marseille : « une attente de 12 heures sous un soleil brulant »

Pour un départ prévu à 13h, il affirme qu’il est arrivé au port de Marseille 6 heures à l’avance, afin d’éviter tout désagrément. « J’ai fait 1000 km pour arriver au port de Marseille et j’y étais vers 8 h du matin » écrit-il.  

Au début, la file avançait rapidement, « mais lorsqu’on est arrivés près du quai d’embarquement, on s’est aperçu que le bateau n’était même pas arrivé ». Alors que le départ était prévu à 13 h, le navire n’est arrivé au port qu’à 17 h. Par conséquent, le départ a été repoussé vers 20 h.  

« Nous avons donc attendu sous un soleil brûlant de 30° », déplore le passager avant d’ajouter : « Imaginez, du 8 h du matin jusqu’à 20 h, soit 12 h d’attente au port de Marseille. Ni cafétéria, ni magasin, ni sandwicherie, ni sanitaires propres … ».

Conditions de voyage déplorables au port de Marseille : « Pourquoi ? Et jusqu’à quand ? »

Pis encore, les aliments dont disposent les passagers ont fini par être détériorés du fait de la chaleur. « Les petites gourmandises (fromage, chocolat …) qu’on a achetées pour la famille et les amis au bled ont fini à la poubelle », car détériorés par la chaleur, s’est encore plaint le passager.

Visiblement agacé par son voyage, comme tant d’autres voyageurs algériens qui ont choisi de rentrer au pays par bateau, ce passager s’est senti mal traité. « On s’organise et on fait tout ce qu’il faut, mais au final, on arrive au port de Marseille ou en Algérie, on se sent traités comme rien ! ». « Pourquoi ? Et jusqu’à quand ? », s’est-il demandé. 

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus