1. Accueil
  2. Divers
  3. Visa France : la mésaventure d’un humoriste franco-marocain
Divers

Visa France : la mésaventure d’un humoriste franco-marocain

Au Maroc, l’obtention d’un rendez-vous pour un visa pour la France relève carrément de l’exploit. Le célèbre humoriste franco-marocain Amine Radi en a fait l’expérience en essayant d’obtenir un rendez-vous pour ses parents. On lui a même proposé un pot-de-vin.

Selon le site spécialisé Schengen visa info, les cas d’escroquerie liés aux visas Schengen ont considérablement augmenté, notamment au Maroc. Ces réseaux d’escrocs profitent du nombre limité de créneaux de rendez-vous disponibles pour ceux qui souhaitent se rendre dans l’Union européenne.

Ils utilisent les données bancaires des demandeurs de visas pour ensuite leur subtiliser de l’argent et disparaître sans fournir le moindre service, à savoir l’obtention d’un rendez-vous. D’autres proposent directement leurs services aux demandeurs moyennant finances.

Rendez-vous de visas au Maroc : un parcours de combattant

C’est ce qui est arrivé à l’humoriste franco-marocain Amine Radi. Dans une vidéo qu’il a partagée lundi 29 août sur sa page Facebook, le comédien à succès en France a raconté sa mésaventure au Consulat de France au Maroc.

Comme de nombreux Marocains, ses parents essayent depuis deux ans d’obtenir un rendez-vous de visa pour la France, en vain. Par conséquent, « ma mère m’a demandé de venir au Maroc pour les aider dans les démarches de leurs visas ».

Une fois au Maroc, Amine s’est rendu au Consulat afin de se renseigner, et pourquoi pas, parvenir à obtenir un rendez-vous pour ses parents. Arrivé sur place, l’employé au guichet l’informe qu’il ne peut pas accéder à l’intérieur. « Je devais lui parler à travers une grille pour des raisons liées aux restrictions sanitaires, me dit-on ».

Ne pouvant pas accéder à l’intérieur du Consulat, il demande alors quelle démarche doit-il suivre. « Vous devez envoyer un mail au service des rendez-vous. Et pour le visa, vous devez prendre attache avec la société qui gère les visas », lui a répondu l’employé.

« Un monsieur m’a proposé un rendez-vous contre 500 € »

Au bout d’une dizaine de tentatives, il parvient enfin à joindre la société en question. « On m’a dit que pour avoir un rendez-vous, vous devez attendre six mois ». Hormis toutes les difficultés qu’il a rencontrées dans le Consulat et le fait qu’il n’a pas pu obtenir, ne serait-ce qu’un rendez-vous, ce qu’il a vécu en quittant les lieux l’a carrément choqué.

« En quittant le consulat, un monsieur m’a suivi à vélo jusqu’à la voiture en me disant : vous n’avez pas obtenu de rendez-vous, n’est-ce pas ? », a encore ajouté l’humoriste. Et ici, le type lui propose un pot-de-vin d’un équivalent de 500 € pour obtenir le fameux rendez-vous de visa pour ses parents.

« Je vais te mettre en contact avec un ami qui s’appelle Hamid et il va te gérer le rendez-vous contre 5 000 dirhams », lui aurait dit cet intermédiaire. Ahuris par l’attitude de ce dernier, Amine Radi s’est rendu compte qu’il y avait “un business de rendez-vous de visas au Maroc ! Donc pour obtenir un rendez-vous pour mes parents, je dois payer 500 euros ?“, s’est-il étonné.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus