1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : appels à réguler les prix
Air Algérie

Air Algérie : appels à réguler les prix

Jeudi dernier, le gouvernement algérien a dévoilé les nouveaux programmes de vols et de traversées pour l’été. L’entrée en vigueur des nouveaux programmes Air Algérie, Tassili Airlines et Algérie Ferries devraient entrer en vigueur progressivement à partir de cette semaine.

Du côté de la communauté algérienne établie à l’étranger, c’est le grand soulagement. Il est évident que la mise en application de ces nouveaux programmes va leur permettre de mieux organiser leurs prochains voyages en Algérie.

Chez Algérie Ferries, le début de la vente des billets du nouveau programme est fixé pour demain lundi 23 mai, selon le député Tawfik Khedim. Du côté d’Air Algérie, des négociations sont déjà entamées avec les autorités de l’aviation civile des pays desservis.

Une source sûre au sein d’Air Algérie a révélé à visa-algerie.com que l’opération devrait prendre quelques jours, notamment en France. Pour les autres pays, la commercialisation des billets devrait intervenir plus tôt.

Air Algérie : le gouvernement appelé à fixer les prix des billets

Quoi qu’il en soit, la question des prix pose toujours un problème. En attendant la mise en place du nouveau programme, les prix des billets vers l’Algérie flambent. Sur certaines lignes, ils ont atteint des niveaux qui choquent.

Dans ce contexte, les attentes des Algériens de l’étranger concernent désormais les prix. Car même avec plus de vols et de traversées maritimes, si les prix restent aux niveaux actuels, un voyage vers le pays ne sera pas à la portée de tout le monde.

Pourtant, le 24 avril dernier, le président de la République Abdelmadjid Tebboune, avait ordonné, lors d’un Conseil des ministres, de réviser à la baisse les tarifs des billets de transports aérien et maritime avant la saison estivale.

Air Algérie

La baisse va-t-elle intervenir avec la commercialisation des nouveaux programmes ? Des députés de l’émigration appelle les autorités à intervenir pour réguler les prix des vols et des traversées, jugés excessifs. Dans une déclaration rapportée par le journal Elhiwar, Tawfik Khedim, député des Algériens de France, a salué la décision d’augmentation des vols et des traversées, « malgré le fait qu’elle est venue un peu tard ».

Devant la particularité de la situation actuelle, l’élu propose de penser à « des mesures exceptionnelles » même « en louant des avions supplémentaires » pour renforcer la flotte nationale. Dans son intervention, il a insisté notamment sur « la nécessité de la révision des prix excessivement chers, notamment pour le transport aérien ».

« Les prix d’Air Algérie restent parmi les plus chers »

Dans une déclaration donnée à la chaîne Echorouk TV, le même député a constaté que « les prix d’Air Algérie restent élevés. Nous attendons à ce que les prix baissent avec le nouveau programme ».

Bien que les prix aient partiellement baissé, passant de « 1 000 € à 500 ou 400 €, mais ils restent trop chers pour une heure de vol », a-t-il encore ajouté. Les prix de la compagnie nationale demeurent parmi les plus chers au monde, selon lui.

De son côté, le député Abdelouahab Yagoubi a espéré « que l’augmentation des vols continuera afin de réguler les prix des billets et de fournir un nombre suffisant de vols et de traversées pour notre communauté ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus