1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Frais de visa Schengen : l’Europe veut augmenter les prix
Voyages et Tourisme

Frais de visa Schengen : l’Europe veut augmenter les prix

Frais de visa Schengen : l’Europe veut augmenter les prix

Visas Schengen / Par ma8 / Adobe Stock

Les demandeurs de visas Schengen doivent s’attendre à ce que leurs demandes coûtent plus cher prochainement. La Commission européenne prévoit en effet d’augmenter les droits de demande de visa, et ce, en raison de l’inflation au sein de l’UE.

La Commission de l’Union européenne a proposé un projet qui porte sur une nouvelle initiative pour la révision du montant des droits de visa Schengen. Le prix de la demande risque ainsi d’augmenter de 12 %.

La proposition porte sur une hausse de 10 € des frais de demande de visa Schengen

Dans les détails du projet, la Commission propose à ce que les frais de demande de visa Schengen passent de 80 à 90 euros pour les adultes et de 40 à 45 euros pour les enfants, rapporte ce mardi 6 février Schengen Visa Info.

Le projet propose également d’augmenter les droits de visa Schengen pour les pays tiers qui ne coopèrent à la réadmission de leurs ressortissants restés dans l’Union européenne sans les documents requis.

À ce propos, la Commission suggère de faire passer les frais de demande de visa Schengen de 120 à 135 euros et de 160 à 180 euros pour les pays qui ne coopèrent pas en matière de réadmission de leurs ressortissants.

Outre ces augmentations concernant les droits de visa, versés directement à l’UE, les prestataires externes de services de visa Schengen vont également appliquer des droits plus élevés, conformément à la révision proposée.

Les frais versés aux prestataires externes devront aussi connaitre des augmentations

Concernant ce point, la Commission européenne indique que les prestataires de services externes, qui recueillent les demandes de visa Schengen au nom des États membres, perçoivent généralement un droit allant jusqu’à la moitié du droit de visa standard.

Cela signifie donc qu’ils pourront facturer leurs services aux demandeurs contre des frais de 45 euros au lieu de 40 euros, appliqués actuellement.

Par ailleurs, le nouveau projet ne prévoit aucune augmentation des frais quant à la prolongation d’un visa Schengen. La Commission a en effet proposé que les droits restent inchangés, à savoir 30 euros.

De plus, la révision n’affectera pas les droits de visa Schengen pour les pays qui ont déjà conclu des accords de facilitation, précise encore la Commission européenne.

Soulignant que l’augmentation des frais de visa est prévue en raison du taux d’inflation au sein de l’UE, la Commission a lancé une consultation qui sera ouverte aux commentaires jusqu’au 1ᵉʳ mars 2024. Les citoyens de l’Union européenne pourront donc donner leur avis sur la question.

SUR LE MÊME SUJET :

Dimension des bagages avion : vers la fin du diktat des compagnies low cost en Europe

Voyage en Europe : les prix des billets d’avion flambent et ce n’est que le début

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus