1. Accueil
  2. Actualités
  3. Frontières, vols d’Air Algérie : le gouvernement sous pression
Actualités

Frontières, vols d’Air Algérie : le gouvernement sous pression

Plus de deux mois après la réouverture des frontières aériennes de l’Algérie le 1er juin, la tension sur les billets d’avion d’Air Algérie demeure entière, en raison de la faiblesse des vols autorisés.

Les Algériens établis à l’étranger trouvent d’énormes difficultés pour réserver sur un vol à destination de l’Algérie, y compris sur les compagnies étrangères, faute de places disponibles dans les avions. En dépit des réclamations, le gouvernement algérien reste de marbre : le programme des vols de juin a été pratiquement reconduit en juillet et août.

On assiste tout de même à l’ajout de nouvelles rotations à l’image du vol Barcelone-Alger qui a été accordé à la compagnie aérienne espagnole Vueling Airlines. Ce vol est prévu chaque jeudi durant ce mois d’août.

Articles en Relation

Air Algérie a également opéré son premier vol en aller-retour avec Moscou ce vendredi 6 août. Le vol AH 3000 a relié l’aéroport Houari Boumediene d’Alger à l’aéroport international Cheremetièvo de la capitale russe.

On voit donc que de nouveaux vols sont autorisés au compte-gouttes sans qu’il n’y ait une annonce officielle en particulier.

Articles en Relation

La communauté algérienne établie à l’étranger, elle, espère avoir plus de vols vu que l’offre actuelle est loin de satisfaire la forte demande sur les billets à destination de l’Algérie. La question suscite souvent la polémique en Algérie et des responsables ont souvent critiqué la faiblesse du nombre de vols opérés par Air Algérie avec l’étranger. Après une période de calme, la polémique a rebondi et le gouvernement est plus que jamais sous pression.

Aux critiques formulées par le sénateur Abdelouahab Benzaim il y a trois jours, s’ajoutent les propositions du président de la commission des affaires étrangères et de la communauté algérienne à l’étranger à l’Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Hani qui vient de s’exprimer sur la question des frontières et des vols d’Air Algérie.

« Une seule traversée en bateau équivaut à 5 vols environ »

Tout en défendant la fermeture des frontières en mars 2020 qui a permis, selon lui, à l’Algérie d’éviter la dégradation de la situation sanitaire due au covid-19, Mohamed Hani a affirmé toutefois que le nouveau protocole sanitaire en vigueur (test PCR datant de plus de 36 heures et un test antigénique à l’arrivée à l’aéroport), était efficace.

«  Sur les trois vols que j’ai suivis, il y avait 100 % de cas négatifs. Cela veut dire qu’il faut qu’on soit réaliste et objectifs et qu’on dise que le virus ne vient plus de l’étranger », a souligné le parlementaire qui a évoqué la possibilité d’augmenter le nombre de vols.

Le député a également abordé la question des frontières maritimes, qui demeurent fermées depuis le 17 mars 2020. Selon lui, une traversée en bateau serait plus avantageuse que les dessertes aériennes.

« Quand on fait un calcul, un vol peut transporter 250 passagers tandis qu’en bateau, on peut atteindre 1300 personnes et on peut même faire les tests durant les traversées. Une seule traversée en bateau équivaut à 5 vols environ », a plaidé Mohamed Hani dans des déclarations au site Tarik News.

Depuis des semaines, la gestion de la billetterie chez la compagnie aérienne nationale suscite une polémique. Les Algériens établis à l’étranger n’arrivent pas à trouver des places. Le constat est le même chez les autres compagnies aériennes comme Air France et ASL Airlines autorisées à opérer des vols à destination de l’Algérie.

Sur ce problème en particulier, le président de la commission des affaires étrangères à l’APN a imputé cette situation au nombre de vols autorisés. Un nombre qui est dû, selon lui, aux accords des autorités algériennes avec leurs homologues des pays desservis actuellement.

‘’Il ne faut pas oublier l’avis de l’aviation civile des pays étrangers notamment européens. Il y a des mesures de réciprocité. Il faut que le nombre de vols augmente de chaque côté. Donc, le blocage n’est pas seulement en Algérie’’, a-t-il expliqué.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus