1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : dans quels cas peut-on être refoulé à l’aéroport ?
Air Algérie

Air Algérie : dans quels cas peut-on être refoulé à l’aéroport ?

Voyager est devenu un luxe et surtout une grande crainte depuis le déclenchement de la pandémie de covid-19 en 2019. Les voyages reprennent leur rythme en douceur, grâce à une réouverture progressive des frontières des pays qui s’étaient fermés pour lutter contre la propagation du virus. Toutefois, ils exigent désormais une multitude de démarches et de documents à présenter avant de pouvoir embarquer sur les vols.

Parmi les reprises de voyages en avion les plus attendues on compte celles entre l’Algérie et la France. Les vols sont de plus en plus nombreux et les Algériens se ruent sur les compagnies aériennes qui font la liaison entre les deux pays : Air Algérie, Air France, Transavia, ASL Airlines et Vueling.

La relance des voyages entre les deux pays après plus d’une année de coupure est laborieuse. Le manque de vols autorisés entre les pays et donc la pénurie de places, les situations sanitaires des deux pays ou encore les imbroglios sur les vols disponibles ou non, peuvent parfois impacter le voyage des passagers, voire l’annuler.

Articles en Relation

Les règles d’entrée en Algérie n’ont pas changé depuis fin juillet. Air Algérie met régulièrement à jour les conditions d’entrée dans les pays desservis. « Des passagers se font refouler à l’embarquement car ils ne remplissent pas certaines conditions pour voyager alors qu’ils ont acheté des billets », a précisé Amine Andaloussi, porte-parole d’Air Algérie.

La France est aujourd’hui la destination la plus desservie par Air Algérie, avec 24 vols sur les 32 programmés chaque semaine. Quels sont les motifs les plus fréquents qui pourraient impliquer le refoulement d’un passager voyageant entre la France et l’Algérie dans les deux sens ?

Articles en Relation

  1. Absence de tests de dépistage ou délais dépassés

Que ce soit de la France vers l’Algérie, ou l’inverse, la présentation d’un test de dépistage négatif au covid-19 est indispensable pour être sûr de monter dans un avion.

De la France vers l’Algérie, il est nécessaire de présenter un test PCR négatif de moins de 36 h. De l’Algérie vers la France, il faudra présenter un test PCR ou antigénique réalisé 48 h avant le départ, sauf si le voyageur est vacciné avec l’un des quatre vaccins reconnus en France. L’absence de l’un de ces tests ou un dépassement du délai imposé implique automatiquement le refus des passagers à bord de l’avion.

Articles en Relation

« Beaucoup de personnes étaient refoulées dès le début de la queue à cause de cette histoire de test », témoigne, cette semaine, un passager du vol Paris Orly – Oran.

  1. Test positif à l’embarquement 

La présentation d’un test de dépistage du covid-19 doit forcément être négatif, en cas de test positif, il sera impossible d’embarquer. Il faudra alors demander le remboursement de son billet.

Certains passagers attendent d’être à l’aéroport pour se faire dépister, mais il faut savoir que si le test est positif vous ne pourrez pas embarquer. Aucune négociation n’est possible.

  1. Suspicion sur l’authenticité des documents de voyages et sanitaires

La circulation de faux tests de dépistage a mis en alerte les services aéroportuaires et les douanes dans chacun des pays. Que ce soit en Algérie ou en France, si votre test ne semble pas aux normes, votre compagnie aérienne ou les douanes du pays peuvent vous refuser l’accès à l’avion.

  1. Fièvre importante ou autre signe inquiétant de covid-19

Même en cas de présentation d’un test négatif ou d’une preuve de vaccination, si votre état de santé semble mauvais et que vous présentez des symptômes de covid-19, il est possible de se voir refuser l’accès à l’aéroport, l’avion ou même être débarqué afin d’éviter toute contamination des autres voyageurs.

  1. Pas de résidence française ou de motif impérieux pour aller en France

Il est à rappeler que l’Algérie est toujours inscrite sur la liste rouge de la France concernant les voyages. Ainsi la France n’accueille les Algériens non-vaccinés que s’ils ont une nationalité européenne ou une résidence française. À défaut, il faudra présenter un motif impérieux pour se rendre en France, telle une installation professionnelle, un départ pour les études ou un regroupement familial. Avant d’embarquer vers la France, il est nécessaire de présenter une attestation de déplacement vers la France depuis un pays rouge. Sans ça il ne sera pas possible d’embarquer vers la France.

  1. Absence d’une fiche sanitaire et d’un engagement sur l’honneur

Il s’agit d’une simple formalité mais qui est demandée par les deux pays. Fournir une fiche sanitaire permettant de faire état de votre santé et de savoir par quel pays vous êtes passé avant ce voyage. À l’heure actuelle, on ne recense pas de passagers refoulés à cause de l’absence de ce document mais c’est une possibilité à laquelle les compagnies aériennes peuvent recourir.

La France exige également un engagement sur l’honneur dans lequel vous affirmez que vous respectez les règles de protection contre le covid-19 en France, et pour les personnes non vaccinées, l’engagement à observer une quarantaine de 10 jours à l’arrivée.

  1. Ne pas avoir d’adresse de confinement à l’arrivée en France

Si vous revenez d’Algérie vers la France et que vous n’êtes pas vacciné avec un vaccin reconnu par les autorités françaises, alors vous devrez vous engager et respecter une quarantaine de 10 jours à votre arrivée. Vous êtes donc dans l’obligation de présenter une adresse où vous comptez vous isoler et un moyen de contact en cas de contrôle. Ces informations sont indispensables pour s’envoler vers la France.

  1. Refus de porter un masque dans l’aéroport et sur le vol

Toujours dans le cadre de protection contre le covid-19, le refus de porter un masque chirurgical dans l’avion peut être un motif de refus d’embarquement. Il est obligatoire de le porter à l’aéroport et durant tout le trajet entre la France et l’Algérie.

  1. Billet sur le mauvais vol

Il s’agit là d’une spécificité entre l’Algérie et la France. De nombreux passagers cet été ont été refoulés alors qu’ils possédaient un billet d’avion acheté auprès d’Air Algérie avec la bonne date. En réalité, ces personnes n’avaient pas acheté le billet sur le bon vol. On se rappelle de l’incident à l’aéroport d’Istanbul où des personnes ont été refoulées pour leur retour en Algérie, car ils avaient acheté un billet pour un vol du programme annuel et non sur le programme exceptionnel de l’été d’Air Algérie. Le même épisode s’est déroulé à l’aéroport de Paris Orly. En plus de la date du vol, il faut bien vérifier le numéro de votre vol avant de vous rendre à l’aéroport, pour être sûr que le billet acheté concerne un vol effectif et programmé.

  1. Erreur de nom sur le billet d’avion

Une erreur sur le nom ou le prénom sur le billet d’avion peut également vous empêcher de prendre l’avion, même si vous n’en êtes pas responsable. C’est un problème récurrent, c’est pour ça qu’il est préférable de bien se relire quand on achète un billet en ligne. Dans le cas où vous achetez votre billet en agence, fournissez votre pièce d’identité et si vous le faites par téléphone, demandez à l’opérateur d’épeler votre nom.

Sur les réseaux sociaux beaucoup de personnes proposent de revendre leur billet d’avion, c’est une démarche qui n’est pas autorisée. Vous ne pouvez pas seulement prendre la place de quelqu’un d’autre, la personne qui ne veut plus son billet doit le faire annuler auprès de la compagnie et vous devrez l’acheter auprès de la même compagnie, afin d’obtenir un billet à votre nom.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus