Dix bonnes raisons de visiter Béjaïa

Le :

Béjaïa. Comptoir sous les Phéniciens et les Romains, elle s’appelait Saldae de son nom romain. Anciennement nommée Bougie en raison de la fabrication de cire de chandelle, Béjaïa attire, subjugue et ensorcelle.

La capitale des Hammadites déploie mille et un charmes pour captiver les visiteurs. La beauté de sa faune, sa flore, ses sites, ses plages, ses falaises sauvages et ses vestiges ne laisse personne indifférent. Béjaïa a également un riche passé historique. Voici les endroits à ne pas rater, si vous faites une virée dans cette ville paradisiaque.

 

1. La Casbah

C’est une citadelle qui fut édifiée par les Almohades vers 1154. Protégée par des murs épais et hauts, elle fut remaniée tour à tour par les Espagnols, les Ottomans et les Français. À l’intérieur de la Casbah se trouvait une mosquée dans laquelle Ibn Khaldoun dispensait des cours.

 

2. Fort Gouraya

Construit par les Espagnols au XVIe siècle, le Fort Gouraya culmine à 672 mètres au sommet de la montagne de Gouraya. La sainte patronne de la ville, ‘Yemma Gouraya’, comme la surnomment les habitants, semble veiller sur Béjaïa. On raconte que par temps clair, on peut apercevoir la silhouette de la vielle dame. Lieu de pèlerinage et d’offrandes, le site de Yemma Gouraya accueille des flots de visiteurs, notamment durant la belle saison.

 

3. Bordj Moussa

Bâti au 16e siècle par Pedro Navarro, Bordj Moussa ou ‘Rdjel Essbâa’ est une construction militaire édifiée durant la première moitié du XVIe siècle, sous l’occupation espagnole. Durant la période coloniale française, il a servi de caserne militaire sous le nom de Fort Barral.

 

4. Musée de Bordj Moussa

Situé sous la Place du 1er Novembre, à l’intérieur de Fort Moussa, ce musée a été inauguré en 1989. On y trouve notamment une collection de vestiges préhistoriques, ainsi que de nombreuses collections d’insectes et d’oiseaux d’Afrique.

 

5. Pic des Singes

Au milieu d’une forêt peuplée d’oliviers, de chênes, de caroubiers et de pins, le Pic des Singes se mérite. Il faut crapahuter vers le sommet sur une route sinueuse sur les hauteurs de Béjaïa, avant de profiter d’une vue à couper le souffle : l’anse des Aïguades, avec le cap Bouak, toute la baie de la capitale des Hammadites. Peut-être aurez-vous la chance d’apercevoir des singes de race magot ou macaque berbère.

 

6. Cap Carbon

Sur une route à flanc de montagne au milieu des pins et des oliviers, Cap Carbon culmine à 220 m de hauteur, offrant une vue époustouflante sur la baie de Béjaïa. Notez que c’est l’un des phares les plus élevés de la Méditerranée.

 

7. Le Marabout Sidi Touati

Sur la route de Gouraya, gît le tombeau de Sidi Touati, fondateur au 12e siècle d’une université musulmane qui exista jusqu’au 19e siècle.

 

8. La porte de Bab El Bahr

Édifiée sous le règne Hammadite, vers la fin du 11e siècle, la porte Bab El Bahr, également appelée ‘Porte Sarrasine’, permettait l’accès à la ville par la mer.

 

9. Les Aïguades

Le nom Aïguades fait référence à une source où les marins venaient s’approvisionner. C’est une anse creusée par la nature dans le contrefort du mont Gouraya. En parcourant le sentier aménagé le long de la falaise et du Cap Noir, on arrive dans une crique sauvage et féerique où on peut se baigner en été.

 

10. Place Gueydon

Rebaptisée Place du 1er novembre, tout le monde l’appelle encore de son ancien nom : Place Gueydon. On s’installe sur la terrasse pour siroter un café ou déguster une glace. Par le balcon, on peut admirer la baie de Béjaïa. Le temps semble suspendre son vol. C’est juste magique !

 


 

Où loger ?

Auberge Thaïs : Route nationale n° 24. Tighremt. Toudja. Tel : 05 57 32 14 27

Hôtel Les Hammadites : Route nationale n°9. Tichy. Tel: 034 81 65 12 / 14

Hotel Club Allaoui: Tichy. Tel: 034 81 65 17 / 15

Complexe touristique La Grande Terrasse: Tichy. Tel : 034 24 53 13

Hôtel Le Cristal : 25, rue de la Liberté. Bejaïa. Tel : 034 22 22 40

 


Par Kenza Adil

Partager sur :
Voter sur le lieu :
Loading...
Quoi de neuf ?
Etudes en Russie : bourses russes pour les Algériens
L’Ambassade de Russie en Algérie a annoncé, sur son site internet, que depuis le 8 novembre 2018, « les citoyens algériens peuvent s’inscrire au site www.russia.study en tant que candidats pour l’obtention des bourses d’Etat, octroyées par le Gouvernement de la Fédération...