Personnes bloquées en Algérie et au Maroc : Paris accélère les rapatriements

Le :

Les autorités françaises accélèrent le rythme de rapatriement des personnes bloquées en Algérie et au Maroc. Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères, a annoncé ce mardi 26 mai une vaste opération de rapatriement.

 

Selon le ministre français, trois vols quotidiens seront assurés au départ d’Alger et un « pont maritime » sera organisé avec le Maroc.

 

« Nous allons mettre en œuvre trois vols quotidiens sur Alger à partir du 27 mai (..) ce qui va permettre le triplement des capacités aériennes », a déclaré Jean-Yves Le Drian sur la radio France Inter.

 

Concernant le Maroc, « nous allons organiser (…) une dizaine de liaisons maritimes dans les quinze prochains jours », a-t-il ajouté en évoquant un « véritable pont maritime ». Un bateau partira mardi vers Sète, un autre mercredi vers Marseille, a-t-il précisé.

 

Qui peut voyager sur ces vols ?

 

Les frontières de l’Union européenne étant fermées, seuls les ressortissants français ou de l’Union européenne et les étrangers en possession d’un titre de séjour dans un pays de l’espace Schengen sont autorisés à voyager.

 

Les conjoints de ressortissants français détenteurs d’un visa d’installation obtenu avant le 17 mars sont également autorisés à voyager, selon le Consulat de France à Alger.

 


 

Par : Samira C.

Partager sur :
Quoi de neuf ?