Coronavirus : rejeté par cinq pays, un bateau de croisière accoste au Cambodge (vidéo)

Le :

Un bateau de croisière américain est arrivé ce jeudi au Cambodge, après avoir été interdit d’accoster dans cinq ports en Asie par crainte du coronavirus, rapporte Ouest France ce jeudi 13 février, citant l’AFP.

 

Les passagers à bord du Westerdam vont donc pouvoir débarquer. Les 1455 voyageurs à bord du navire avaient embarqué le 1er février dernier à Hong Kong, où près de 50 cas de coronavirus ont été détectés, relate le quotidien.

 

Les touristes devaient poursuivre leur voyage au Japon. Mais le navire s’est vu interdire d’accoster au Japon, puis à Taïwan, aux Philippines, sur l’île américaine de Guam et en Thaïlande, par crainte du coronavirus, détaille Ouest France. Les passagers sont donc restés en mer pendant plus de dix jours, précise le média.

 

Le Premier ministre cambodgien Hun Sen a décidé mercredi d’autoriser le bateau à accoster dans le port de Sihanoukville, afin de « mettre un terme à la maladie de la peur qui sévit dans le monde », souligne la même source.

 

Selon la compagnie Holland America Line, qui opère le Westerdam, aucun cas de coronavirus n’a été détecté à bord, poursuit Ouest France. Les passagers devront passer un bilan de santé avant de pouvoir débarquer, a indiqué sur les réseaux sociaux une touriste américaine à bord du paquebot.

 

 


 

Source vidéo : AFP

Partager sur :
Quoi de neuf ?