Créneaux convoités d’Aigle Azur : la position d’Air Algérie

Le :

La faillite d’Aigle Azur laisse un volume rare et précieux de créneaux horaires à l’aéroport Paris-Orly, convoité par plusieurs compagnies aériennes. Certaines ont déjà exprimé leur intérêt pour ces lots, dont Air France et Vueling. Mais quelle est la position d’Air Algérie par rapport à ces créneaux ?

 

« Air Algérie se positionne, dans le cadre de la stratégie de redéploiement 2019-2020, mais aussi dans le prolongement du plan d’urgence de prise en charge des passagers, mis en place à l’annonce de l’arrêt des vols d’Aigle Azur qui possédait 28% de parts du marché algérien du transport aérien vers la France», a indiqué à El Watan le responsable de la communication de la compagnie nationale, Amine Andaloussi.

 

La compagnie aérienne a donc décidé, d’une part, de renforcer certaines lignes vers l’aéroport Paris-Orly et, d’autre part, d’assurer un nouveau slot laissé vide par la faillite d’Aigle Azur, explique El Watan, qui cite le porte-parole d’Air Algérie.

 

Toujours selon M. Andaloussi, Air Algérie a renforcé ses dessertes vers la France à travers des vols reliant Oran et Bejaïa à Orly, Alger à Lyon, mais également à travers la mise en place d’une nouvelle liaison entre Alger et Mulhouse (sur le créneau d’Aigle Azur), pour lequel la compagnie nationale avait d’abord opéré des vols d’urgence pour rapatrier les passagers d’Aigle Azur coincés suite à la faillite de cette compagnie aérienne, ajoute El Watan.

 

Quant au prix des billets pour la France, la tendance est à la hausse, selon le porte-parole d’Air Algérie, avec une très forte demande et un choix de vols réduit suite à la faillite d’Aigle Azur. Air Algérie ne fait donc que s’adapter à « la loi de l’offre et de la demande », explique-t-il à El Watan. La compagnie nationale poursuit « des objectifs d’amélioration de la qualité de service et des tarifs, pour faire face à la concurrence très rude », a ajouté M. Andaloussi.

 

Il faudra attendre au plus tard début novembre pour savoir comment les créneaux d’Aigle Azur seront répartis, indique ce mercredi le média spécialisé Air Journal. Air France, Transavia, ASL Airlines France et Vueling sont déjà candidates à la reprise de ces slots, rappelle la même source.

 


 

À lire également : Aigle Azur : quatre compagnies intéressées par les vols vers l’Algérie

Partager sur :
Quoi de neuf ?
Un avion atterrit d’urgence à cause de l’odeur d’un fruit
Un avion a été contraint d’effectuer un atterrissage d’urgence en raison d’une forte odeur qui a envahi la cabine, rapporte le Journal de Québec.   L’incident s’est produit le 17 septembre dernier. L’appareil de la compagnie Air Canada Rouge, qui...