La Banque d’Algérie autorise le paiement des frais de la « Omra » en devises

Le :

Les agences de voyages organisant des voyages de pèlerinage Omra et les citoyens désirant effectuer une Omra se sont vus accorder désormais la possibilité d’ordonner des virements à partir de leurs comptes devises pour régler leurs dépenses contractuelles, selon une note de la Banque d’Algérie rapportée ce mercredi par l’agence officielle APS.

 

« Les agences de voyages et de tourisme désignées par l’Office national du Hadj et de la Omra, pour la prise en charge et l’organisation de voyages de pèlerinage Omra, peuvent ordonner des transferts de fonds à partir de leurs comptes devises-personnes morales en règlement de leurs dépenses contractuelles au Royaume d’Arabie saoudite », a indiqué la Banque d’Algérie dans une note publiée le 27 octobre dernier destinée aux banques intermédiaires agréées.

 

« Les citoyens désirant effectuer un pèlerinage Omra peuvent régler les prestations qui leur sont fournis par les agences de voyage et de tourisme susmentionnées, par des virements bancaires à partir de leurs comptes devises », indique en outre la Banque d’Algérie dans sa note. Contrairement à des informations relayées ailleurs, la Banque d’Algérie ne précise nulle part que le paiement en devises constitue « l’unique » moyen de paiement des frais de la Omra.

 

Par ailleurs, la Banque d’Algérie a rappelé que « toute alimentation d’un compte devises pour un montant égal ou supérieur à l’équivalent de 1.000 euros doit être appuyée, préalablement, par une déclaration douanière d’importation de ce montant », et ce en application de l’article 72 de la loi de Finances 2016 et de l’article 3 du règlement du Conseil de la monnaie et du crédit 16-02 du 21 avril 2016.

 

L’article 72 de la loi de Finances stipule que « tout étranger est tenu de présenter à la sortie du territoire douanier algérien, un reçu bancaire attestant le change d’une partie ou de la totalité de la somme en devises qui a été déclarée à l’entrée du territoire douanier, auprçs des banques nationales ».

 

« La déclaration des devises n’est obligatoire à l’entrée ou à la sortie du territoire douanier, que pour les montants dépassant les mille euros ou leur équivalent en d’autres devises », précise l’article.

 


 

Par : Y.B

Partager sur :
Quoi de neuf ?
Visa Schengen : la Finlande utilise la nouvelle vignette visa de l’UE
Une nouvelle vignette visa est désormais utilisée par les missions consulaires de la Finlande, indique un communiqué du gouvernement finlandais, paru le 13 novembre 2019. « Toutes les missions finlandaises à l’étranger et les organisations délivrant des visas, y compris les Gardes-Frontière,...
Un groupe de touristes étrangers visite Béchar (images)
Un groupe de touristes ukrainiens et indiens a visité Béchar du 14 au 16 novembre dernier, a indiqué l’ONAT sur sa page Facebook.   Au programme de ce séjour : « hébergement à la résidence ONAT Igli, visites et...