Sept bonnes raisons de visiter Miliana

Le :

Vieille ville historique, Miliana s’appelait Zacchabar à l’époque romaine. C’est une commune de la wilaya d’Ain Defla. Située à 114 km au sud-ouest d’Alger, sur la vallée du Cheliff, et suspendue sur les flancs du djebel Gharbi, Miliana a été fondée sur un emplacement romain au 10e siècle.

 

 

L’écrivain Alphonse Daudet (1840-1897) y a séjourné. Dans « Les lettres de mon moulin » (1869), il consacre une nouvelle intitulée « A Milianah ». La fête des cerises en juin, ainsi que la fête du Mawlid Ennabaoui sont célébrées de manière particulière à Miliana. C’est parti pour une promenade !

 

 

1. La Place de l’Horloge

Les milianais l’appellent « sâa » (l’horloge). Et pour cause : le minaret, qui se trouve sur la place publique de Miliana, est orné d’une horloge. Il faisait partie de l’ancienne mosquée dite El Batha, détruite en 1856 pour laisser place au nouveau tracé de la ville. Le minaret fut alors transformé en horloge.

 

 

2. Le musée de Miliana

C’est l’ancienne maison de L’Emir Abdelkader. Un édifice de style mauresque, aménagé en musée. Le visiteur peut y découvrir une collection d’armes (épées, fusils, pistolets), des pièces de monnaie des époques romaine et musulmane, le buste de l’Emir Abdelkader, des objets ethnographiques du Sud algérien…

 

 

3. La statue de Ali La Pointe

Ammar Ali alias Ali Lapointe, enfant de Miliana (1930- 1957), a sa propre statue érigée à son effigie, à la place Ammar Ali.

 

 

4. La manufacture d’armes de l’Emir Abdelkader

Edifiée en 1839 par l’Emir Abdelkader, en contrebas des remparts, dans la banlieue Est de la ville. En 1845, le bâtiment fut transformé en moulin à farine. Aujourd’hui, il abrite un musée.

 

 

5. Le jardin public du 24 février

Niché au cœur du mont Zaccar, ce jardin a été créé vers 1870. Véritable havre de paix, il renferme d’abondantes espèces végétales, plantes exotiques, arbres centenaires aux essences rares, bassins d’eau et une statue dite « L’Egyptienne ».

 

 

6. La mosquée et le mausolée de Sidi Ahmed Benyoucef

Cette mosquée, qui date du 16e siècle, porte le nom d’une grande figure mystique. Sidi Ahmed Benyoucef exerça une grande influence au Maghreb. On lui attribua plusieurs miracles. Selon la légende, la construction de cette mosquée a été choisie à l’emplacement où la mule du saint homme a marqué une halte.

 

 

7. Randonnée sur le Mont Zaccar

On met les chaussures de randonnée et on part à l’assaut du Mont Zaccar. C’est le point culminant du Dahra, avec 1 550 m d’altitude. Ce massif montagneux calcaire domine Miliana et Khemis. Il offre une superbe vue panoramique. Ce massif a été le siège d’une mine de fer durant l’époque coloniale.


Par Kenza Adil

Partager sur :
Voter sur le lieu :
(6 votes, moyenne: 4,17\5)
Loading...
Quoi de neuf ?
Ryanair va desservir l’Algérie
L’Autorité Italienne de l’Aviation Civile (ENAC) a accordé à Ryanair les droits de trafic pour exploiter une liaison entre Milan Bergame et Alger, rapporte le média italien Teleborsa.     Selon la même source, cette liaison devrait être opérée...
Huit bonnes raisons de visiter Tipaza
  Tipaza. Elle porte le même nom depuis l’antiquité. Cette ville côtière possède des richesses archéologiques. Tipaza est classée...